VAB   VTT

Le véhicule de l'avant blindé (VAB) est actuellement le véhicule de transport de troupes le plus répandu dans l'armée de Terre. Il est le plus couramment armé d'une mitrailleuse de calibre 12,7mm OTAN pour les véhicules d'infanterie, soit de calibre 7,62mm OTAN en circulaire sur le toit pour les autres modèles. 
Créé pour transporter les combattants sur le champ de bataille en les protégeant de la mitraille, des éclats et des risques NBC, il a été décliné en de nombreuses versions. 

 

 
 
VAB AZUR
 
VAB AZUR (Action en zone urbaine) équipé notamment d'une rampe "pousse-foule" à l'avant ainsi que d'un périscope d'observation panoramique avec moniteur interne
 
 
 

  VAB   SHARK

SHarK (acronyme pour Système Hard Kill), démonstrateur de protection active des blindés, propose une véritable rupture technologique. Objectif du démonstrateur : concevoir de nouveaux types de blindage, appelés «hard kill», pour les véhicules blindés de type VAB, VBCI, Leclerc, AMX 10 RC, qui permettent de détruire des projectiles adverses avant qu'ils n'atteignent leur cible.
Plutôt que de multiplier encore les blindages, l'objectif du programme SHarK a été de créer une bulle de protection, ou de survivabilité, dans laquelle vont évoluer le char et les blindés qui l'accompagnent. Cette protection active du véhicule permet d'aller au devant de la munition assaillante - détection et interception dans les 10 à 15 mètres, mise à feu, désintégration de la charge explosive ou démantèlement dans le cas d'un obus flèche. Un premier démonstrateur a permis d'en tester la faisabilité en France et au Canada.
SHarK repose sur des innovations technologiques comme l'initiation opto-pyrotechnique. Les concepteurs (Thales TDA, l'Institut franco-allemand de recherches de Saint-Louis), ont reçu le prix de l'ingénieur général Chanson 2008, délivré par l'Association de l'armement terrestre (AAT).
 
 
 
 
 
 VAB   TOP
 
L’armement comprend le tourelleau téléopéré Protector TOP de Kongsberg équipé soit d’une mitrailleuse de 12,7 mm (200 coups) soit d’un lance-grenades de 40 mm (42 coups), qui permet au tireur d’opérer tout en restant protégé à l’intérieur du véhicule. Côté senseurs, le VAB bénéficie dorénavant d’une caméra jour couleur et d’une caméra nuit thermique. 
 
 
 
 
 VAB   ULTIMA
 

Cette ultime version voit le véhicule poussé au maximum de ses capacités et intègre les dernières évolutions développées au cours des années passées, dont les crash programmes lancés en urgence pour les besoins de l’engagement en Afghanistan. Les axes d’amélioration concernent à la fois la puissance de feu et la protection humaine (huit combattants Felin embarqués + deux d’équipages).

Le VAB Ultima intègre un kit de surblindage balistique, un kit de protection des passages de roues, un caisson ventral anti-IED ainsi que des sièges suspendus anti-mines individuels. Ses capacités de protection ont aussi été revues à la hausse avec l’adjonction d’un détecteur de départ de coups réalisé par la PME française 01-Db Metravib.
L’armement comprend le tourelleau téléopéré Protector TOP de Kongsberg.  L’Ultima est bien entendu «félinisé», à la fois pour l’équipage et les soldats embarqués, avec donc l’ajout de chargeurs de batterie pour la nouvelle tenue du combattant français. Le VAB est en outre équipé du système de communication et de commandement SITEL de Sagem.

 

 

 VAB  mark 2

L'expérience de l'Afghanistan a montré les faiblesses du VAB face aux situations rencontrées sur les nouveaux théâtres d’opérations.
Le Mark 2 offre une protection renforcée contre les mines et engins explosifs improvisés (E.E.I.).
La conception, le blindage et le sur-blindage du VAB Mark 2 ont été adaptés aux nouvelles normes (Level 4 OTAN - norm stanag 4569).
Ce blindage résiste aux balles de mitrailleuses lourdes et aux obus de 20 mm.

La nouvelle forme de la coque améliore l'habitabilité et peut transporter jusqu’à 10 soldats + pilote et copilote,
les sièges suspendus permettent de limiter les effets d’une explosion de mine.
Le VAB est climatisé pour faire face aux températures extrêmes. Il est aux normes N.B.C. (nucléaire, bactériologique, chimique).
l’engin étanche ce qui permet de rouler dans un environnement contaminé. Dans la version testée, il est équipé d’un tourelleau téléopéré.
La boite de vitesse est automatique à 6 vitesses (ZF 6 HP 502), accouplée à un moteur Renault DXi7 6 cylindres de 320 CV, l’engin peut ainsi rouler à près de 110 km/h
Caractéristiques

- poids à vide : 10 à 11 t          poids total max 16.5 à 18.5 t
- Longueur : 5,90m        largeur : 2,50m             hauteur  2,20m
- garde au sol : 0,40m            empattement : 3,00m
- volume interne : 12m3
- moteur : Renault DXi7 Diesel 6 cylindres   320 CV           couple maxi 1200 NM de 1200 à 1700 t/mn
- boite 6 vitesses
- pneus 1400 R 20
- vitesse maxi 105 km/h          autonomie 1000 km          réservoir 300 l
- gué : 1,50 m         obstacle vertical 0,50m          fossé :  1,00m
- pente 60%            dévers 40%

 
 

VAB  mark 3  2013

Ressemblant aux versions antérieures, le Mark3 ne partage que 20% d’éléments avec ses prédécesseurs. Configuré en 6×6, sa masse maximale atteint les 20 tonnes (contre 13 tonnes pour le Mk1 et 15,8 tonnes pour le VAB Ultima). Le redressement des flancs du véhicule, l’allongement de la caisse et son rehaussement font passer le volume interne de 12 à 13,3 m3 par rapport au VAB Mark 2, sans que la largeur hors tout du véhicule ne soit changée. Au chapitre des différences avec la génération précédente de VAB, on note l’installation d’une rampe d’accès arrière (qui sera sans doute optionnelle sur les modèles de série) et la présence de coffres de part et d’autre de cette rampe, pouvant par exemple accueillir le groupe de conditionnement d’air.

Le Mark 3 est prévu en version VTT avec armement téléopéré à la manière du VAB Top. Plusieurs déclinaisons sont prévues telles que le VAB PC, le VAB ambulance avec quatre civières et autant de personnels médicaux, un porte-mortier avec un tube de 120mm dans la caisse ou encore un VAB Mk 3 VCI léger accueillant un équipage de trois personnes et un groupe de combat de sept fantassins, avec un tourelleau téléopéré TRT-25 de BAE Systems, avec un canon de 25 à 30mm. 

Propulsé par un moteur de 320 à 400 chevaux produit par Renault, le VAB Mark 3 dispose de suspensions indépendantes, d’une boite automatique et d’un système de gonflage des pneus centralisé. Le VAB 3 peut franchir des obstacles de 0,50 mètres ou des tranchées de près d’un mètre et atteint une vitesse de 105 km/h. Le VAB Mk3 est amphibie (ce que n’est plus le VAB Ultima, « trop chargé ») grâce à un hydrojet et peut être transporté en C-130. Il dispose d’une architecture électronique évolutive.