1937 CHAR B1 ter

 

Evolution logique du B1 bis dont il devait corriger les défauts, le B1 ter remplace le  projet B2 abandonné en 1935. Par manque de crédits, le prototype utilise la caisse du B1 n° 101. 

Le B1 ter bénéficie d'un meilleur blindage, porté à 75mm. Le blindage des parois latérales est inclinée à 25° à la demande du Général Velpry, inspecteur des chars. Cette disposition n'apporte pas de gain réel de protection mais complique le montage. Un nouveau garde-boue couvre presque entièrement le train de roulement.

Le canon de 75mm en casemate dispose d'un débattement latéral de 5° de part et d'autre. Son blindage enveloppant est incliné sur les parois latérales et
Le premier prototype, construit en 1937, laisse apparaître un premier point faible au niveau de la casemate du 75mm dont l'incidence serait proche de 0°, supprimant de fait l'apport de blindage supplémentaire,

La tourelle APX 4 du B1 bis présente sur le prototype devait être remplacée par une tourelle biplace ARL 2 sur les exemplaires de série..

Le premier exemplaire de présérie est sorti en 1939 monté par ARL. Il fut évacué en 1940 à Saint Nazaire, en compagnie du second assemblé à l'usine de Fives-Lille et du prototype, mais les trois chars disparurent lors du torpillage du navire, le Médecin principal Carvin, qui les évacuait vers l'Afrique du Nord. Seul survécut, le troisième char, en cours de montage chez FCM, qui fut caché aux commissions d'armistice, et servit à des expérimentations en zone libre.

Constructeur : ARL, F.C.M., Fives-Lille
Production : 3 prototypes
Période de production :1937 à 1940
Type : Char lourd
Équipage : 4 hommes
Longueur châssis (m) : 6,35   Largeur (m) : 2,73   hauteur (m) : 2,86
Poids en ordre de Combat (kg) : 36 600
blindage : 75mm

ARMEMENT
Armement principal
1 canon de 75mm en casemate, 1 canon de 47 mm SA 35 en tourelle (vitesse initiale 650m/s)
Munitions : 90 obus de 75, 60 obus de 47 (30 de rupture, 30 explosifs)
Rotation (degrés) : 12°
Armement secondaire : 1 mitrailleuse de 7,5mm en tourelle (30 chargeurs)

MOBILITE
Moteur : Renault  Type & Cylindrée : 6 cyl
Puissance (max.) : 350 CV
Carburant : Essence
Autonomie (km) : 180       Consommation (litres/100km)
Vitesse sur route : 30 km/h
Largeur chenille : 0,50    Garde au sol (m) : 0,45
Pente (degrés) : 80°        Passage à gué (m) : 1,50      Franchissement (m) : 2,75

Sources : Historique des Chars de Combat - Ingénieur Militaire Général Lavirotte   
              Stéphane Ferrard

 

Image
Image
Image