1967    AMX 13  canon de 90mm

 

En 1964, le retrait des M 47 impose de trouver une solution de remplacement en attendant la sortie de l'AMX 30.
Le choix portera sur la modernisation et le réarmement d'une partie du parc des AMX 13 et EBR.
Au début des années soixante, le 75mm à vitesse initiale de 1000 m/s ne correspondait plus aux besoins du champ de bataille. Le canon fut alors remplacé par un 90 mm à charge creuse au pouvoir perforant supérieur. Sur l'AMX 13, le nouveau canon porte un manchon anti-arcure. Les premiers modèles sortent en février 1967.

Équipage : 3 hommes.

MOBILITE ET AUTONOMIE
Poids 14,5 tonnes
Encombrement
- hauteur 2,18 metres
- longueur (caisse seulement) 4,88 metres
- largeur 2,51 metres
Vitesse sur route
- maximum 60 kilomètres/heure
- moyenne 45 kilomètres/heure
Contenance des réservoirs d'essence 480 litres
Consommation d'essence 40 litres à l'heure (environ)
Autonomie :
- sur route 400 kilomètres
- en tout terrain 8 à 10 heures. (ceci implique donc un ravitaillement par journée de combat).
ARMEMENT
Armement principal
Le canon de 90 modèle F 3 tire a cadence élevée :
- soit des obus à charge creuse empennés qui percent tous les chars connus ;
- soit des obus explosifs empennés.
Armement complémentaire
Mitrailleuse coaxiale de 7,5 mm (M.A.C. 31 ou A.A. 52) portée pratique : 800 mètres.
Tubes lance-pots fumigènes
- 4 tubes, fixes sur la tourelle, peuvent porter à 40 mètres des engins fumigènes modèle 51 (ou des artifices éclairants).
Munitions
- de 90 mm :
 
Catégorie
Couleur et marque
Observations
Perforant
Vert armée Marques jaunes et rouges
Traceur 3 secondes
Explosif
Vert armée Marques jaunes
 
Exercice
Bleu

Perforant :Marques jaunes et rouges

Explosif :Marques jaunes

Nombre total de coups : 34

Emplacements : 12 coups dans les barillets, 9 coups dans la tourelle ; 13 coups dans la caisse

Hausse de combat : 1.000 mètres.

Distance pratique de tir : la précision du tir est satisfaisante jusqu'à 1 500 mètres.

- 7,5 mm :

2 100 cartouches pour les chars équipés de M.A.C. 31 (sur chargeur-tambour).
3 600 cartouches pour les chars équipés d'A.A. 52 (sur bande).
- Engins fumigènes :
12 engins dont 4 à poste dans les tubes.
- Grenades :
10 de divers modèles (défensives, fumigènes...).

PROTECTION ET HABITABILITE

Blindage
D'une équivalence maximum de 40 millimètres, il met l'équipage à l'abri des balles des armes légères d'infanterie (calibre inférieur à 12,7) et des éclats d'artillerie de 105.
Il atténue de façon appréciable la radioactivité extérieure (coefficient d'atténuation : 0,25) et offre une protection contre les effets de souffle et les effets thermiques du projectile nucléaire.
 
Étanchéité
La fermeture des volets n'assure au char A.M.X. qu'une étanchéité moyenne.
L'absence de surpression à l'intérieur du véhicule ne supprime pas l'entrée des poussières. La traversée des zones radioactives reste néanmoins possible mais rend souhaitable pour l'équipage le port du masque à poussière.
 
Habitabilité
Médiocre, en particulier lorsque les personnels sont équipés d'effets spéciaux. Son habitabilité ne permet à l'equipage que quelques heures de vie en "char clos".
En conclusion, le char A.M.X. 13 peut se caractériser de la façon suivante :
- très mobile, mais non amphibie ;
- canon puissant, mais de faible portée ;
- silhouette basse et bien profilée mais faible protection ;
- armement secondaire insuffisant (pas d'arme antiaérienne).
 
LES MOYENS DE TRANSMISSIONS

La radio    Exclusivement en phonie

Type Portée Gamme (mhz)
- AN/VRC-10 et 18 15 à 25 kilomètres 38 à 54,9 (170 canaux)
- AN/PCR-10 5 à 8 kilomètres 38 à 54,9 (170 canaux)
Le char est doté d'un équipement interphone et d'un téléphone extérieur.
Les fanions
Un jeu par char :
signaux de manœuvre fanion rouge
signaux d'alerte fanion vert
signaux de tir fanion rouge et vert
signaux de panne fanion jaune
 
MOYENS DIVERS
Matériel A.S. (collectif)
Appareil de décontamination chimique d'urgence de 2,5 litres.
Pulvérisateur contenant une solution décontaminante et de l'air sous pression.
2, par engin blindé, fixés comme des extincteurs.
 
SOUTIEN LOGISTIQUE DU CHAR
Ravitaillement
VIVRES
Chaque véhicule de combat transporte un jour de vivre de réserve par homme (rations conditionnées).
 
CARBURANTS ET INGREDIENTS
L'unité de carburant du char représente la consommation de carburant aux 100 kilomètres dans des conditions moyennes d'emploi, soit 75 % sur route et 25 % en terrain varié moyen.
Valeur de valeur de l'U.C.: 120 litres
Contenance du réservoir : 480 litres
Durée recomplètement : 30 à 40 minutes
 
MUNITIONS
Il faut à un équipage entraîné une heure à une heure et demie pour approvisionner la totalité des munitions.