1917   CHAR 25 tonnes SAINT-CHAMOND

 

Projet de char Saint-Chamond de 25 tonnes (qui devait atteindre 36 t en ordre de marche).  Commandé en juillet 1917, il est rapidement abandonné en raison de l'incapacité du fabricant à pouvoir le produire rapidement en série.
Directement inspiré par les chars britanniques, il en conserve les dimensions mais se distingue par un armement plus puissant, une protection plus efficace et une transmission électrique.
Motorisation :
Un moteur à soupapes de 120 CV entraîne une génératrice à un seul collecteur. 2 moteurs électriques actionnent les chenilles par l'intermédiaire d'une transmission mécanique.
Le carburant est contenu dans deux réservoirs placés à l'arrière du char et isolés du compartiment de combat.
Le poste de conduite est installé dans un blockhaus surélevé placé à l'avant et offrant une vue panoramique.
Les parois avant, arrière et latérales sont blindées à 16mm, les autres parties du char ont une protection de 5,4mm.
Armement :
L'armement principal est constitué d'un canon de 75mm court implanté à l'avant et utilisant les munitions du canon de campagne mle 1897. Le champ de tir horizontal est de 46°, le champ vertical de 40° (de -20° à +20°). La capacité de tir est de 100 coups.
L'armement secondaire est implanté dans des casemates latérales, 2 mitrailleuses avant couvrent un champ de 90°, 2 mitrailleuses arrière couvrent un champ de 180°. Le débattement vertical des mitrailleuses est de 60° (de -30° à +30°). L'approvisionnement est de 16000 cartouches
Le poste de guetteur situé à l'arrière du char dispose d'un fusil-mitrailleur ou d'un pistolet automatique.
Une variante dénommée à "masques de mitrailleuses" permettait de réduire la largeur du char en supprimant les coffrages latéraux.
Performances :
La vitesse prévue sur sol plat devait atteindre 4,5 km/h, et 0,5 km/h sur une rampe de 30°.
Les chenilles de 60cm exercent une pression de 1,760 kg/cm² sur sol dur et de 0,500 kg/cm² sur sol mou.

Source : Archives DGA Châtellerault, SHAT de Vincennes via Tanker