Maquette scratch par Christophe Marie

Depuis de nombreuses années je désirai réaliser cette automitrailleuse Dodge improvisée "Tanaké " (l’origine du nom Tanaké provient d'un récipient en métal blanc utilisé par les troupes d’Afrique pour de multiples fonctions…) rendue mythique par les FFL à Bir Hakeim…

Une trentaine de ce type QM fut fabriqué par l’équipe du capitaine Bicht. Un escadron de reconnaissance de la 13e DBLE soit 16 véhicules, furent incorporé au sein de la colonne motorisé du poste de Bir Hakeim.

 

J’avais commencé la maquette  par transformation d’une cabine de Chevy LGDR issue du kit Tamiya associé à une cabine GMC tôlée Italeri. Cela représentait un travail considérable contre tenu des différences notables en forme des ailes (entre autres…) et en largeur, (cabine et capot) obligeant à des opérations de chirurgie conséquente. Heureusement entre temps est sorti en résine chez Roy Models un Dodge D15-8cwt.

 

Comme la plupart des véhicules utilitaires américains de cette génération avait généralement la même cabine, quels que soient leurs tonnages. j’ai donc récupéré la cabine de ce D15 pour ce camion de 3 T.

 

Le tableau de bord du kit à été remplacé par celui d’une ambulance Dodge Italeri, plus conforme pour 2 raisons, d’une part le volant était bien a gauche, contrairement au D15 de fabrication canadienne et aussi d’après les photos d’intérieur de camion Dodge T110 m’a semblait plus exact que celui de Roy model.

 

Afin de réaliser mon "Tanaké " porte ouverte j’ai récupéré les portières sur cette même ambulance.

 

Le châssis, ainsi que les lames de suspension, les traverses, etc.… sont entièrement fabriqué en carte et profilés plastique mais le pont arrière, l’ensemble support et bloc moteur sont issue d’une épave de maquette Dodge Italeri. Les roues proviennent d’un scout-car de la même marque.

 

Le plan de découpe de la caisse a été fait d’après interprétation des photos mais aussi grâce aux mesures précises prises par M. Tommy Vicard sur la bête à Damas et qui me permettront de refaire et corriger les plans que j’avais en ma possession.

 

Ce plan de découpe a été imprimé sur papier autocollant, puis apposé sur de la carte plastique de 0,5 ou 1 mm. il m’a suffi ensuite de découper, tracer les axes, graver les différentes pièces et de les assembler.

 

 

 

Le canon de 37 mm a été fabriqué avec des bouts de profilé et la boite à rabiot grâce à des plans de 37 mm AC de Puteaux que m’ont généreusement fourni les archives de l’armement de Châtellerault. Le FM 24/29 qui l’accouple est tout simplement celui de Heller.