CLASSEMENT CHRONOLOGIQUE 

CLASSEMENT PAR TYPE DE MATERIEL

 CHARS 

 BLINDES A

    ROUES   

 AUTOMOTEURS 
 AUTOMITRAILLEUSES  
 CHENILLETTES  

 ENGINS DIVERS 

CLASSEMENT INDIVIDUEL

 Chars B
    Chars D 2 
 FCM 2C   M 4 Sherman 
 M 10 Tank Destroyer 

LES HISTORIQUES, JOURNAUX DE MARCHE DES UNITES ET TEMOIGNAGES

1940 1er Bataillon de Chars de Combat - 2e Compagnie – Témoignage de Jean Labaysse 

1940 1ère Division Cuirassée - Historique 

1940 2e Division Cuirassée - Historique 

1940 2e Régiment de Dragons - Journal de Marche et Opérations 

1940 3e Bataillon de Chars Légers - Historique 

1940 3e Bataillon de Chars Légers - 3e Compagnie - Témoignage du Lt Lagrange 

1940 3e Division Cuirassée - Historique 

1940 4e Division Cuirassée - Historique 

1940 4e Division Cuirassée - Journal de Marche et Opérations 

1940 4e Bataillon de Chars de Combat - Historique 

1940 4e Régiment de Dragons Portés - Journal de Marche et Opérations 

1940 4e Régiment de Cuirassiers - Journal de Marche et Opérations 

1940 6e Régiment de Cuirassiers - Journal de Marche et Opérations 

1940 7e Bataillon de Chars Légers – Combat de la 3e Compagnie à Chemery 

1940 8e Bataillon de Chars de Combat - Journal de Marche et Opérations 

1940 12e Bataillon de Chars de Combat - Historique 

1940 12e Régiment de Cuirassiers - Journal de Marche et Opérations 

1940 15e Bataillon de Chars de Combat - Journal de Marche et Opérations

1940 18e REGIMENT DE DRAGONS - Journal de Marche et Opérations 

1940 19e Bataillon de Chars de Combat - Journal de Marche et Opérations 

1940 20e Bataillon de Chars de Combat - Historique  

1940 21e Bataillon de Chars de Combat - Historique  

1940 24e Bataillon de Chars de Combat - Combat de Moncornet  

1940 27e Bataillon de Chars de Combat - Journal de Marche et Opérations 

1940 28e Bataillon de Chars de Combat - Journal de Marche et Opérations 

1940 29e Bataillon de Chars de Combat - Historique 

1940 30e Bataillon de Chars de Combat - Témoignage du Lt Cahen 

1940 33e Bataillon de Chars de Combat - Historique  

1940 35e Bataillon de Chars de Combat - Historique 

1940 36e Bataillon de Chars de Combat - Historique 

1940 36e Bataillon de Chars de Combat - Journal de Marche et Opérations 

1940 40e Bataillon de Chars de Combat - Journal de Marche et Opérations 

1940 41e Bataillon de Chars de Combat - Journal de Marche et Opérations 

1940 41e Bataillon de Chars de Combat - 2e Compagnie - Journal de Marche et Opérations 

1940 42e Bataillon de Chars de Combat - Journal de Marche et Opérations 

1940 43e Bataillon de Chars de Combat - Journal de Marche et Opérations 

1940 44e Bataillon de Chars de Combat - Journal de Marche et Opérations 

1940 45e Bataillon de Chars de Combat - Historique 

1940 46e Bataillon de Chars de Combat - Journal de Marche et Opérations 

1940 47e Bataillon de Chars de Combat - Journal de Marche et Opérations 

1940 47e Bataillon de Chars de Combat - 3e Compagnie – Journal de Marche et Opérations 

1940 49e Bataillon de Chars de Combat - Journal de Marche et Opérations 

1940 67e Bataillon de Chars de Combat - Journal de Marche et Opérations 

1940 68e Bataillon de Chars de Combat - Journal de Marche et Opérations 

1940 345e Compagnie Autonome de Chars de Combat - Historique 

1940 346e Compagnie Autonome de Chars de Combat - Historique 

1940 347e Compagnie Autonome de Chars de Combat - Historique 

1940 348e Compagnie Autonome de Chars de Combat - Historique 

1940 349e Compagnie Autonome de Chars de Combat - Historique 

1940 352e Compagnie Autonome de Chars de Combat - Historique 

1940 Compagnie Gaudet 3/37e BCC - Historique 

 

1944 1er Régiment de Chasseurs d'Afrique - Journal de Marche et Opérations 

1944 1er Régiment de Cuirassiers – 2e Escadron - Journal de Marche et Opérations 

1944 1er Régiment de Cuirassiers - Souvenirs de Charles Deuve 

1944 2e Régiment de Chasseurs d’Afrique – Biographie du Lt Jean de Loisy 

1944 2e Régiment de Chasseurs d’Afrique – Journal de Marche et Opérations 

1944 2e Régiment de Chasseurs d’Afrique – Souvenirs de Georges Dépollier 

1944 2e Régiment de Cuirassiers – Journal de Marche et Opérations

1944 5e Régiment de Chasseurs d’Afrique – Souvenirs du char Auerstaedt 

1944 5e Régiment de Chasseurs d’Afrique – Journal de Marche et Opérations 

1944 6e Régiment de Chasseurs d’Afrique – Journal de Marche et Opérations 

1944 7e Régiment de Chasseurs d’Afrique – Journal de Marche et Opérations 

1944 8e Régiment de Chasseurs d’Afrique – Journal de Marche et Opérations 

1944 9e Régiment de Chasseurs d’Afrique – Journal de Marche et Opérations 

1944 11e Régiment de Chasseurs d’Afrique – Journal de Marche et Opérations 

1944 Régiment Blindé de Fusiliers Marins - 2e Escadron – Journal de Marche et Opérations    

1944 Régiment Colonial de Chasseurs de Chars - Journal de Marche et Opérations 

 

MARQUAGES ET CAMOUFLAGES

1940 21e BCC - Marquages des chars Renault R 35 

1940 Marquages des chars B 

1940 Camouflages des chars B 

1944 Marquages des chars M 4 Sherman   

 

DOCUMENTATION – BIBLIOGRAPHIE      Tous les ouvrages traitant des blindés français

 Revues et périodiques 

 Ouvrages généraux et Première Guerre Mondiale 

 Période 1939-1940 

 Période 1942-1945 

 Après 1945 

 

 LES SITES A VISITER   

MAQUETTES

 Les maquettes d'engins blindés français au 1/35e  

1945  FCM 50t

 

L’existence de ce char est attestée par une notice de décembre 1945. L’engin se présente comme un concurrent direct au projet AMX de même tonnage.
La silhouette générale rappelle très fortement celle du Tiger II dont il utilise certains composants mécaniques.

L’organisation interne est classique et semble calquée sur son modèle germanique.
Le train de roulement est composé de galets de roulements simples et doubles intercalés de 80 cm de diamètre complétés de galets de retour. La suspension est oléo-pneumatique. Les barbotins sont implantés à l’arrière. Les chenilles de 65 cm sont du type bateau, c’est à dire similaires à celles du B1 bis ou de l’ARL 44.
Pour le transport ferroviaire il est prévu un jeu de chenilles de 37 cm pour rester dans les limites du gabarit.
Une remorque citerne de 2000 l  offre la possibilité de doubler l’autonomie du char. Un dispositif d’alimentation relie directement la citerne au char. Le largage de la remorque peut être effectué de l’intérieur du char.
Le char peut franchir un gué jusqu’à 1,50m (étanche jusqu’à 1,82m). Pour les franchissements en eau profonde (jusqu’à 4 - 5 mètres) une tôle de recouvrement munie d’un schnorkel est fixée sur la plage moteur.

Protection contre les mines.
La conception de la caisse, avec une garde au sol de 0,50m et un train de roulement composé d’éléments séparés et indépendants participe passivement à la protection.
Une protection active, composée de rouleaux accessoires pouvant se monter à l’avant du char permet de faire détonner les mines sur le passage de l’engin.

Une variante surbaissée a également été étudiée. Le char n’a, semble-t-il, pas dépassé le stage de la planche à dessin.

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

 

Constructeur

F.C.M.    Forges et Chantiers de la Méditerranée

Production 

néant

 

 

Type

char lourd

Équipage

5 hommes

Longueur (m) caisse

7,40  (8,19 m hors tout)

Largeur (m)

3,57

Hauteur (m)

3,02

Poids en ordre de Combat  (kg)

54 240

Blindage

120 mm  maxi

   

ARMEMENT

Armement principal

1 canon de 90mm  Vo 1000

Munitions

 91 obus

Rotation (degrés)

360°

 

 

Armement secondaire

2 mitrailleuses de 7,5mm

Munitions

26 chargeurs

MOBILITE

Moteur

  MAYBACH

Chenilles

87 patins

Type & Cylindrée

12 cyl       27,5 l

Largeur chenille

0,65

Puissance (max.)

1000 cv à 2 800t/m

   

Rapport poids/puissance

7,6 cv/t

Pression au sol

8,7 kg/cm² sur sol dur

Boite de vitesse

 

Garde au sol (m)

0,50

Carburant

Essence

Rayon de braquage (m)

1,460

Autonomie (km)

340 ou 8 heures 45

pente (degrés)

100%

Consommation (litres/100km)

525 ou 210 l/h

Obstacle Vertical  (m)

1,00

Capacité carburant (litres)

1850

passage à gué (m)

1,50

Vitesse sur route

45 km/h  (maxi 51)

franchissement (m)

3,20

 

Image
 
Image
 
Image
 

 

1935 AMD LATIL

 

Répondant au programme de 1932, l’AMD Latil est présenté à la commission technique de Vincennes à partir de 1934.

L’AMD Latil est un engin à 4 roues motrices et directrices indépendantes. La conduite peut se faire à partir d’un des deux postes de conduite avant ou arrière. La visibilité du poste arrière est jugée insuffisante.
Les essais en tout-terrain font rapidement ressortir l’incapacité de l’engin à quitter les voies carrossables.

 

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES
Constructeur : Latil

Type : Automitrailleuse de Découverte

Équipage : 4 hommes

 

 DIMENSIONS                                                    

 ARMEMENT

Longueur châssis (m) : 5,17
Largeur (m) : 2,06
Hauteur (m) :  2,35

Poids en ordre de Combat (kg) : 8 100
Équipement radio : néant

Armement principal : 1 canon de 25mm
Munitions : 200
Rotation (degrés) : 360°
Élévation (degrés) : -20° à +20°
Armement secondaire : 1 mitrailleuses de 7,5mm
Munitions : 25 chargeurs

MOBILITE

 

Moteur : 
Type & Cylindrée : 8 cyl en v
Puissance (max.) : 110 cv à 2 500 t/m
Rapport poids/puissance : 13,6 cv/t
Carburant : Essence
Autonomie (km) : 440

Consommation (litres/100km) : 49,5 sur route
Capacité carburant (litres) : 220 l

Diamètre des roues (m): 1,70
Boite de vitesse : 4 vitesses av ou ar
Garde au sol (m) : 0,40
Rayon de braquage (m) : 14,6 (4 roues directrices)
pente : 30%
Obstacle Vertical (m) : nc
passage à gué (m) : 0,60
Vitesse sur route : 102 km/h
Franchissement (m) : 4,2

 

Image Image
Image