Photo : j. Roussé


Equipage :

Tireur Brigadier-Chef :    Bonfils Jack

Aide-tireur:        Roussé Pierre (Jésus)

Jean Jaïsse, Daboussy, Paulin (fonctions inconnues)

 Parcours du TD FLEURY

Débarquement en Provence le 1er octobre 1944...
Le 9 octobre 1944 le 3e Escadron fait mouvement vers Equevillier. Direction Port-sur-Saône puis Semondans, Tavey.
Le 18 novembre...Héricourt, Bussurel par la RN 83 direction Belfort...Suarce
le 26 novembre...Dannemarie...sur les TD du 2ème Peloton, il sera annoté :
SOUVILLE : chenille coupée
VAUX : blindage de la caisse arraché
FLEURY : touché par de gros éclats.
Le Brigadier-Chef BONFILS est blessé grièvement au bras gauche et évacué. Il est remplacé par Pierre  Roussé.
Le 1er décembre, regroupement à Ueberkumen
le 6 décembre, mouvement vers La Chapelle et Aubure.
Du 9 au 11 décembre, 2 TD sont placés en anti-chars au carrefour Hachimette Orbey Lapoutroie.
Le 12 décembre...le FLEURY assure la sécurité d'Hachimette.
Le 13 regroupement à Orbey...
Le 14 18h. le MdL/chef HACHE reçoit l'ordre de repartir à Hachimette avec le FLEURY et le SOUVILLE...
Le 15 à Aubure le FLEURY est mis à disposition du 1er cuirassier et des américains de la 36e DI US.
Prise de Kaysersberg le 16 à la suite de violents combats.
Le 19 le groupe FLEURY reste au repos à Hachimette
Le 26 le FLEURY est déchenillé à La Place et est remorqué par le TD KEMMEL jusqu'à Orbey.
Le 1er janvier 1945 l'Escadron est regroupé sur Ban de Laveline...r.a.s. jusqu'au 21 où il se dirige vers Le Bonhomme... puis Zellenberg, par Lapoutroie Kaysersberg, Riquewihr...
Mais le 28 janvier le peloton doit occuper les pistes d'Holtzwihr et Wickerswihr avec mission d'abattre le pont au sud vers 16h. Ce peloton est mis à disposition d'une compagnie américaine qui s'est repliée sans prévenir. Le peloton est alors tombé sur une patrouille allemande et le brigadier Dietz est blessé et décède lors de son transfert à l'hôpital de Ribeauvillé.
Le 29 le peloton est relevé de sa mission et cantonne à Holtzwihr.
Le 4 février le peloton fait mouvement sur Colmar.
Puis le 24 fait mouvement pour aller cantonner ensuite sur Entzheim...(près de Strasbourg)
A partir de là le franchissement du Rhin se fera le 3 avril à Ludwigshaffen.
Le 5 avril le FLEURY anéantit une casemate dans les bois de Buchelb puis se dirige vers Wossingen, Koenigsbach, Konogsbach,
Le 8 direction Ispringen, Pforzheim, Dietlingen.
Le 10 cantonnement à Ottenhausen.
Le 12 progression jusqu'à Spollenhaus
Le 14 Kaltenbronn, Dobel, Hofen, Calmbach où le FLEURY tombe en panne .
Le 17 il rejoint le peloton à Schopfloch en direction de Reusten, Echterdingen, Stetten via Stuttgart.
Le 22 Mouvement vers Dettingen.
Le 25 cantonnement à Herbertingen, puis mouvement vers Ravensburg.
Le 30 mouvement jusqu’à Lochau en Autriche.
Le 1er mai...Bregenz puis mouvement sur Lustenau, Loblach, Ittendorf.
Le 9 mai l'Escadron n'est plus détaché au CC4 mais rattaché au régiment.

Informations de M. J. Roussé