M 4 A4  
 
23 hanvier 1944
9 heures 30. Commencement de la préparation d'artillerie. Recrudescence des tirs ennemis aussi... A Kingersheim (Haut-Rhin) un obus atteint, à 9 heures 55, le "Jean-Bart" rangé sagement avec ses autres camarades du peloton Formell, face à l'objectif sur lequel il n'avait pas encore ouvert le feu...
Un tué, le conducteur Ithurbide, un basque évadé de France, en 1942, par l'Espagne, un blessé, le tireur... Le char est immobilisé, une chenille coupée... Quelle malchance que de subir ainsi des pertes avant d'avoir rien fait !