M 4 A2


 

28 Novembre 1944.
7 heures 45 : Le Groupement Rouvillois, comprenant les 2e et 4e Escadrons du 5e R.C.A. reçoit l'ordre d'appuyer, à partir de 10 heures, la progression de trois Compagnies d'Infanterie, ayant pour objectif :
Le Pont du Bouc, l'écluse de Hombourg, le carrefour du canal de Huningue et de la route Habsheim - Petit-Landau.
10 heures : Départ de l'Escadron Pazzis sur l'axe 239, carrefour canal de Huningue (Peloton Goumand).
A 10 heures 45 : Le Capitaine Dumesnil signale que la progression est extrêmement ralentie par un minage massif des axes, et la présence d'armes automatiques.
15 heures 30 : Le Peloton Goumand approche de 239. Son char de tête CLISSON saute sur une mine, cependant que des tirs d'infanterie ennemie tuent un sapeur et brisent l'appareil de détection.
Le dépannage du CLISSON est effectué sous le feu rapproché et malgré plusieurs attaques au bazooka.