ARGONNE        501e RCC     3e Compagnie

 

M 4 A2

n° 35 matricule :  420619 Sources :  Olivier Gérardin

Détruit à Bocquegney (Vosges) le 15 septembre 1944

Le sous-groupement est divisé en deux parties, l'une à Châtel, l'autre à Nomexy.
De Nomexy, les deux chars qui restent à la section Huot, plus l'Argonne, attaquent en direction sud pour soulager le groupement tactique voisin, qui en voit de dures. Une fois l'objectif atteint, ils se mettent en surveillance sur une crête ; mais tout à coup l'équipage de l'Argonne entend un bruit extraordinaire qu'il ne s'explique pas : c'est un perforant qui vient de rebondir sur le blindage. Juste au moment où le conducteur Jourdain s'en aperçoit et veut mettre en marche arrière, un deuxième obus atteint le char, qui flambe aussitôt. Wasson, qui s'est engagé à Paris, est tué sur le coup ; Jourdain et le sergent Wilkins sont blessés sérieusement ; quant au radio Rigenbach, il venait de sortir du char pour prendre une bricole dans son paquetage : cela lui a sauvé la vie (Son frère, qui est à la 1ère compagnie du 501, sera tué quelques jours plus tard).
Le canon qui a incendié l'Argonne est juste dans notre dos : comme quoi, dans la guerre de mouvement, il faut s'attendre à tout !
 
Equipage :
Chef de char : Sergent WILKINS, blessé
Tireur : GOSSELAIN , blessé
Pilote : JOURDAIN dit le red,  blessé
Radio chargeur : RIEGENBACH indemne, reparti sur l'HARTMANSWILLERKOPF, remplaçait HALL tué le 13.09.1944 à REMONCOURT.
Aide pilote : Robert WASSON , tué et qui brûla quasi complètement dans le char, tourelle détruite, trou d'homme impraticable.

Les photos du char ont été fournies par la veuve de Robert Wasson venue sur les lieux quelques temps plus tard, en octobre 1944.