VESOUL            2e RC   4e Escadron

M 4 A4

matricule : 420-071

 

Combats des Vosges              Tête de la Chappechatte octobre 1944
Le 16 octobre 1944, avant le lever du jour, les chars et T.D. descendent le sentier escarpé de la Tête de la Chappechatte vers Travexin (Vosges) occupé la veille. En dernière position, le VESOUL se retrouve immobilisé. Presque déchenillé, il bloque la piste détrempée et déjà obstruée par un éboulement qui s'est produit après le passage des autres chars.
Dès le lever du jour l'artillerie ennemie réagit violemment. Disposant d'excellentes vues sur toute la vallée, elle bombarde Travexin et ses abords. Immobilisé en terrain découvert, le VESOUL est pris à partie. L'équipage est surpris par le tir ennemi au cours de ses vains efforts de dépannage. L'adjudant Chardac, chef de char, et les cuirassiers Quinsac, Bernard et Berto sont blessés, seul le cuirassier Ferrand est indemne.
Le 19 octobre, au cours de la nuit, le peloton d'échelon du 4e escadron tente à nouveau de dépanner le VESOUL sous les obus. Les moyens de levage sont insuffisants, les dépanneurs doivent renoncer...
Le 20 octobre, à la tombée de la nuit, le peloton d'échelon du Corps prend à son compte le VESOUL. Un engin de dépannage a été poussé sur la Tête de la Chappechatte par le chemin refait par le génie. Tout est en place, quand le câble casse... c'est de nouveau l'échec...
Le lendemain, le VESOUL est à nouveau bombardé et mis en flammes par l'artillerie allemande.