VALMY       2e RC   4e Escadron

 

M 4 A4  .


Cité Anna (cité minière au nord de Mulhouse) le 23 janvier 1945
Le peloton Giraud débouche. Le lieutenant Giraud est en tête à bord du VAUCOULEURS, le VESOUL II le suit ; un peu plus loin à gauche de la route, en deuxième échelon, le VALENCIENNES et le VALMY.
Les Sherman avancent rapidement... Ils sont déjà tout près des lisières de la cité, quand un obus perforant atteint le VESOUL II le mettant en flammes.
Les armes anti-chars s'acharnent désormais sur le VAUCOULEURS resté seul en tête. Le Sherman parvient pourtant à leur échapper, s'embossant dans une carrière, occupée par quelques fantassins qui ont atteint les lisières de la cité.
Le VALENCIENNES et le VALMY se hâtent pour appuyer leur chef de peloton en difficulté... Ils n'en sont plus qu'à une centaine de mètres... Mais l'ennemi les a sans doute laissé approcher sciemment car ils sont touchés, à leur tour, par plusieurs obus perforants...
L'équipage du VALMY saute à terre, les trois hommes de tourelle du VALENCIENNES dont le canon est inutilisable, font de même.
Le VALMY n'a pas brûlé... Les cuirassiers Lorenzi et Bellot décident spontanément de le rejoindre pour en prélever les postes radio, et si possible, les mitrailleuses. Ils rampent dans la neige, sous le feu... Quelques mètres encore et ils sont au pied du char.. Ils l'atteignent... Il s'agit maintenant de monter sur la tourelle, moment délicat entre tous, car les tireurs d'élite allemands les guettent des maisons de la cité... Ils se dressent... mais retombent aussitôt, mortellement frappés et montent, allongés, leur dernière garde auprès de la dépouille du VALMY.