TONNERRE     2e RC          4e Escadron

 

M 4 A4  

 

Le Luc le 17 août 1944
L'ennemi tient cependant encore la région s'étendant à l'Est du Luc, où opère le VIe Corps d’Armée Américain. Il s'agit de briser cette ultime résistance. Les pelotons d'Annam et Giraud lui fond face.
Vers 14 heures, un éclair, une explosion, un nuage de fumée. Hélas ! Le Char TONNERRE est touché.
Débouchant du village au milieu des vignes et des bosquets, il a été atteint par un obus de 88 ; il brûle. Les Cuirassiers Millerand, Baclet et Bisbal, sont tués, le Maréchal-des-Logis Bernin, chef de Char, mortellement blessé. Seul le Cuirassier Ferrand, conducteur est indemne. Il sort du char, monte sur la tourelle, sous le feu de l'ennemi, réussit à dégager le Maréchal-des-Logis Bernin, le transporte à quelques mètres.
Mais le canon boche est repéré. Le Char TOURS est chargé de venger nos morts. Au premier coup de 75, l'arme s'est tue.
Encore quelques obus et ses munitions sautent.