NOMADE         1er RC    4e Escadron

 

M 4 A 4

 informations : R. Lescastreyres    

Le 22 novembre 1944 le Sous-groupement C repart vers Lepuix-Delle (Territoire de Belfort), petite bourgade au nord de Courtelevant, puis vers Suarce (3 km encore plus au nord.)

L'entrée de Suarce est difficile d'accès car la route est encaissée ; le char NOMADE (celui du Sous-Lieutenant Bruneau et que pilote le Brigadier François Lasserre) pénètre le premier, suivi par le char NOAILLES, tous deux entourés et précédés de légionnaires combattant à pied. Ils n'ont pas vu un Jagdpanther en arrière du village, bien camouflé dans un bosquet en léger surplomb, qui les a dans la ligne de mire de son canon de 88mm anti-chars qui, malheureusement, est nettement supérieur au canon de 75mm dont nos Sherman sont équipés.

C'est le drame ! Les coups du Jagdpanther font de suite "mouche"; le NOMADE, le NOAILLES puis le NEMROD du 1er Peloton qui tente de déborder, percés par les obus, flambent comme des allumettes. Cinq tués, dont Lasserre. Mort au Champ d'Honneur et dont on ne retrouvera rien, brûlé dans son char, déchiqueté par l'explosion des obus qu'il contenait, tout comme son co-pilote Raphael premier "pied-noir" de l'escadron mort pour la France qu'il n'avait, auparavant, jamais vue. Les autres membres des trois équipages sont tous blessés plus ou moins grièvement. Un gros "coup dur" pour l'escadron.