1917 CHAR SCHNEIDER CA-2

 

Dès mars 1917, le général Estienne envisage l'amélioration du char Schneider. Les modifications portent sur les chenilles élargies et  plus prenantes vers l'avant, installation d'une tourelle armée d'un canon de 47 ou 37 mm. Le char ne devrait pas dépasser les 13 tonnes.

Une production de 400 exemplaires est envisagée.

Un char est testé à Champlieu fin mars 1917 sans que l'on sache s'il s'agit d'un prototype Schneider ou d'un CA1 modifié.