62460 BOUDY   M1   AS31 1re puis 2e Batterie   

 

 

Le 1er mai 1917, le Groupement provisoire d'AS du Capitaine Lefebvre (AS 1 - AS 10 - AS 31) débarque à Soissons/St Waast et se positionne au Sud/Est de Crouy avec l'AS 102 et les fantassins d'Elite du 17e BCP.
Ce Groupement de chars Schneider et Saint-Chamond est à la disposition de la VIe Armée pour appuyer :
la DP Brécard sur Laffaux, la 158e DI sur la carrière Fruty.
En vue de leurs engagement le 5 mai 1917, les Saint Chamond du Groupe AS31 quittent Crouy le 3 mai 1917 à 3H30, pour rejoindre les secteurs de Quincy et de Celles-sur-Aisne. Il est photographié par la SPA, ce même jour à Missy et Condé-sur-Aisne.

Chef de char :  Sous-Lieutenant Jean Ragaine.
Le camouflage du Groupe AS 31 était, pour cette période, le camouflage fait en usine.

En octobre 1917, le Groupe AS31, sera de nouveau engagé dans ce secteur et le Saint-Chamond m1 n° 62460
y reprendra du service, comme premier char de 2e Batterie (As de Coeur) avec, toujours comme chef de char,  
le Lieutenant Jean Ragaine.  

Le 1er décembre le chef de char est le Maréchal des Logis Hermet.

Photo 4  Le camouflage du char n'est plus le camouflage usine.  
L'emploi d'un camouflage tacheté était destinée à :
- masquer les fentes d'observation,
- casser la logique des grandes surfaces de couleur et des filets noirs limitant les couleurs.
L'équipage du Lieutenant Ragaine s'était lancé dans l'innovation en peignant des emplacements de mitrailleuses en trompe-l'oeil ...
Ce type de camouflage restera assez spécifique au Groupement n° X et particulièrement aux AS 31 et AS 33.  

Char classé "Instruction" en décembre 1917.