61068  M1   AS7 1re Batterie                                                                                                                

Chef de char : Sous-Lieutenant Macker
Détruit à l'Est de Juvincourt le 16 avril 1917

Ce char a été immobilisé sur l'emplacement du PC Marceau de la première ligne française.  
Il appartenait au Groupe AS7 du Capitaine de Boisgelin.  
C'était le deuxième char de la première Batterie, commandée par le Capitaine Durand.  
Avec les chars de son groupe, le 61068 a franchi, derrière les chars du Groupe AS3, la tranchée de première ligne française à 7h15 et s'est dirigé vers la tranchée de la plaine (première ligne allemande), que l'infanterie française venait de franchir. 
Le char du Sous-Lieutenant Macker s'est alors mis en panne, en avant du PC Marceau, et n'a pu être dépanné par l'équipage. Une chenille du char a en effet déraillé suite à la déformation de la bielle de poussée de la poulie de tension.
Ce char n'a pas été détruit, il fait partie des huit chars dépannés par la SRR fin août 1917. Ce détachement comprenait des hommes des AS100, 101, 102, 103 et 104.
Le 16 avril 1917, l'équipage du 61068 est remonté à pied vers la tranchée de la plaine, avec une de ses mitrailleuses Hotchkiss, pour participer avec l'infanterie, à la défense de cette tranchée.  
Le seul autre membre identifié de ce char est le sous-chef de char, le Maréchal des Logis Crauste. Aucun membre de cet équipage n'a été tué ou blessé dans ce combat. Le Sous-Lieutenant Macker a été évacué malade le lendemain (cause inconnue).
Char récupéré en septembre 1917.

 



 photo Arthur Larignon