Constructeur : RENAULT

Livré au 510e RCC à Nancy début 1938.
Versé au 15e BCC en septembre 1939.

17 mai 1940     2e DCr
Au retour d'une patrouille menée près du Cateau (Nord), l'INDOCHINE, le SAVOIE et le BESANÇON tombent, près de Basuel, sous les tirs d'une unité antichar française qui les prend pour des chars ennemis.
L'INDOCHINE, immobilisé par huit obus dont un dans la boite de vitesses et la chenille gauche coupée, est perdu.
Le SAVOIE est hors de combat, tourelle bloquée. le BESANÇON, moteur grillé, sera sabordé le lendemain à Wassigny suite grippage moteur.

Equipage :
Chef de char : Sous-Lieutenant Ferry
Pilote : Caporal-chef Serres

 

Extrait du Carnet de route du Sous-lieutenant Ferry

Vendredi 17 mai
"Les pleins sont faits. Nous faisons des reconnaissances aux environs, encore pas d’allemands. Sur ordre, nous partons à trois chars dans la direction du Cateau où l’ennemi est signalé. A quelques kilomètres du village la route est encombrée de chevaux morts et de pauvres fuyards civils qui se tiennent dans les fossés. J’aperçois de ma tourelle une pauvre vieille femme qui n’a pas eu le temps de se sauver et qui agonise. Nous nous mettons en bataille. Raiffaut à droite, Pavant au milieu et moi à gauche. Face au village. Tout à coup de mon tourelleau, je vois le char de droite en difficulté ; il reçoit plusieurs coups de canon venant de la droite. Je donne ordre à mon pilote de faire face à la direction dangereuse. Au même moment Pavant donne le signal demi-tour, sa tourelle est bloquée par un obus. Le char de Raiffaut est immobilisé, une chenille coupée. J’obéis à Pavant qui fait demi-tour. Tout en revenant je prends au passage le pilote du char immobilisé dont l’équipage a pu se sauver. Nous rentrons, inutile de continuer. Mission terminée. A Wassigny mon char s’arrête, le moteur en flammes, je n’ai pas de chance."